18 octobre 2021

C’est leur avis

Le gaz russe, outil de pression sur l’Europe

La hausse mondiale des prix de l’énergie, provoquée par une forte demande, fragilise l’Europe face aux exigences de la Russie, estime le journaliste David Andelman sur le site de la chaîne de télévision américaine CNN.

« L’avertissement était à peine voilé. Vladimir Chizhov, inflexible représentant du président russe Vladimir Poutine auprès de l’Union européenne, a récemment déclaré que si l’Europe voulait résoudre rapidement d’éventuels futurs problèmes concernant son approvisionnement en gaz naturel, il serait préférable qu’elle traite la Russie en “partenaire” plutôt qu’en “adversaire”. Ce n’est pas le premier signe que la Russie est prête à rendre l’Europe otage des prix du gaz naturel, qui grimpent de façon spectaculaire. Mais alors que l’Europe fait face à une pénurie d’énergie, le contexte et le moment sont importants, des deux côtés de l’Atlantique. […] Pour l’Europe, le prix à payer pour ne pas se rapprocher de la Russie pourrait être des pénuries de gaz handicapantes cet hiver, sans compter une explosion des prix du gaz. Puisque le gaz naturel est la première source de chauffage pour l’Europe, c’est potentiellement une menace existentielle. » David Andelman