• Libre-échangeLe Royaume-Uni et la Nouvelle-Zélande ont signé hier soir un accord de libre-échange qui supprime les droits de douane entre les deux pays. Le Royaume-Uni a conclu des accords similaires avec le Japon en septembre 2020 et avec l’Australie en juin. Le gouvernement britannique espère que ces accords ouvriront « la voie à l’adhésion du Royaume-Uni au Partenariat transpacifique », une zone de libre-échange de 11 pays du Pacifique.

    Lire une présentation du Partenariat transpacifique par Radio-Canada.
  • ÉthiopieLe porte-parole du département d’État américain, l’équivalent du ministère des Affaires étrangères, a condamné hier soir « l’escalade continue de la violence » au Tigré, une région du nord de l’Éthiopie. L’armée éthiopienne a lancé hier une attaque aérienne contre la capitale du Tigré pour la deuxième fois de la semaine. Un conflit oppose l’armée aux rebelles tigréens depuis novembre 2020.

    Lire notre article de juin sur la situation au Tigré.
  • Fraude fiscaleUn système de fraude internationale aux dividendes appelé CumCum a coûté au moins 144 milliards d’euros de recettes fiscales à une dizaine de pays entre 2000 et 2020, dont 33 milliards d’euros à la France, selon une nouvelle évaluation publiée aujourd’hui par les 16 médias ayant révélé l’affaire en 2018, dont Le Monde. Ce chiffre est trois fois supérieur à celui établi précédemment, car le consortium a découvert que la fraude avait été réalisée sur une période plus longue et dans davantage de pays.

    Lire une explication de l’affaire par Le Monde en 2018.
  • NucléaireLe producteur et fournisseur d’électricité français EDF a annoncé aujourd’hui la création du fonds d’investissement Fonds France Nucléaire dans lequel il co-investit à parts égales avec l’État. Doté de 100 millions d’euros, ce fonds doit financer le développement d’entreprises « possédant un savoir-faire important » pour l’industrie nucléaire française. Cette filière représente 3 000 entreprises et 220 000 salariés.

  • TempêteLa tempête Aurore, qui a commencé hier à passer sur le nord de la France a provoqué des dégâts matériels, des chutes d’arbres sur des voies ferrées et des coupures d’électricité pour 250 000 foyers, selon un bilan publié ce matin par Enedis, l’entreprise chargée du réseau de distribution d’électricité. Ils étaient encore 120 000 à être privés d’électricité ce midi, selon l’entreprise.