• JeunesEmmanuel Macron a annoncé aujourd’hui la mise en place du « contrat engagement jeune » à partir du 1er mars 2022. Il prévoit que les moins de 26 ans sans formation ni emploi « depuis plusieurs mois » pourront bénéficier sous certaines conditions de 15 à 20 heures d’accompagnement professionnel par semaine et d’une allocation pouvant aller jusqu’à 500 euros par mois. Le dispositif sera valable pour 12 mois maximum, a précisé le Premier ministre, Jean Castex.

    Lire les explications de Franceinfo sur le « contrat engagement jeune ».
  • MigrantsLes migrants qui seront évacués de leur campement à Calais auront « systématiquement » une proposition d’hébergement, « essentiellement dans le Pas-de-Calais, dans les Hauts-de-France, mais pas à Calais », a annoncé aujourd’hui à l’AFP Didier Leschi, directeur de l’Office français de l’immigration et de l’intégration, un établissement public. Trois militants sont en grève de la faim depuis le 11 octobre à Calais contre les évacuations et le démantèlement des campements de migrants l’hiver.

  • PêcheLe secrétaire d’État aux Affaires européennes, Clément Beaune, a déclaré hier soir que la France ne prendrait pas avant jeudi de mesures de rétorsion contre le Royaume-Uni dans le dossier qui oppose les deux pays sur la pêche. Il a expliqué avoir invité ce jour-là le ministre britannique chargé des relations avec l’Union européenne pour une discussion sur les licences que les marins français souhaitent obtenir pour pêcher dans les eaux britanniques en vertu de l’accord post-Brexit.

  • AfghanistanAu moins 19 personnes ont été tuées et une quarantaine blessées aujourd’hui dans des explosions et des tirs contre le plus grand hôpital militaire d’Afghanistan, situé dans la capitale, Kaboul, selon le gouvernement du pays. Le porte-parole du gouvernement a accusé le groupe djihadiste État islamique d’être à l’origine de l’attaque.

  • G20Les dirigeants des pays du G20, qui rassemble les 20 principales puissances économiques de la planète, ont approuvé samedi la réforme de la taxation des multinationales qui doit soumettre celles-ci à un taux d’imposition minimal de 15 % sur leurs bénéfices à partir de 2023. Dans leur communiqué final, dimanche, ils se sont engagés à mettre un terme d’ici la fin de l’année à tout financement public de nouvelles centrales électriques au charbon à l’étranger.

    Lire nos explications sur cet impôt de juin.
  • CommerceLa présidence des États-Unis et la Commission européenne, codétentrice du pouvoir exécutif de l’UE avec les États membres, ont conclu samedi un accord sur une levée partielle des droits de douane sur les importations aux États-Unis d’acier et d’aluminium européens. Ces mesures avaient été mises en place en 2018 sous la présidence de Donald Trump.

    Lire notre article de 2018 sur ces droits de douane.