• ÉthiopieLes rebelles du Front de libération du peuple du Tigré (FLPT) ont affirmé dimanche dernier s’être emparés de deux villes stratégiques de la région Amhara, au sud du Tigré, situées à quelque 400 kilomètres de la capitale de l’Éthiopie. Face à cette avancée, le Conseil des ministres éthiopien a décrété mardi l’état d’urgence dans tout le pays pour six mois. Le FLPT et des factions éthiopiennes ont annoncé hier avoir conclu une alliance contre le gouvernement.

    Lire nos explications sur le conflit en Éthiopie.
  • InsertionEmmanuel Macron a annoncé mardi la mise en place du « contrat engagement jeune » à partir du 1er mars 2022. Il prévoit que les moins de 26 ans sans formation ni emploi « depuis plusieurs mois » pourront bénéficier sous certaines conditions de 15 à 20 heures d’accompagnement professionnel par semaine et d’une allocation pouvant aller jusqu’à 500 euros par mois. Le dispositif sera valable pour 12 mois maximum, a précisé le Premier ministre, Jean Castex.

  • NumériqueLe Parlement a adopté définitivement mardi, par un ultime vote du Sénat, une proposition de loi visant à réduire l’empreinte environnementale du numérique en France. Le texte comporte plusieurs mesures ayant pour but de réduire la consommation en électricité des réseaux et des centres de stockage de données. La part des émissions de gaz à effet de serre liées au numérique s’élevait à 2 % en 2019 en France, selon un rapport du Sénat.

    Lire nos conseils de 2017 pour limiter le stockage de ses données en ligne.
  • AfghanistanAu moins 19 personnes ont été tuées et une quarantaine blessées mardi dans des explosions et des tirs contre le plus grand hôpital militaire d’Afghanistan, situé dans la capitale, Kaboul, selon le gouvernement du pays. La branche afghane du groupe djihadiste État islamique a revendiqué l’attentat. Un haut responsable du commandement militaire du régime taliban au pouvoir dans le pays est mort dans cette attaque.

    Lire notre dossier sur l’internationalisation du groupe État islamique.
  • Affaire BenallaLe tribunal de Paris a condamné hier l’ancien chargé de mission à l’Élysée Alexandre Benalla à trois ans de prison, dont un ferme sous bracelet électronique. Il était poursuivi pour violences en réunion et usurpation de la fonction de policier lors des manifestations du 1er mai 2018. Son avocate a déclaré hier soir qu’il allait faire appel de la décision.

    Lire notre article de 2019 sur l’affaire Benalla.
  • Covid-19Le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, a annoncé mercredi que le port du masque serait à nouveau obligatoire à la rentrée des vacances de la Toussaint dans les écoles de 39 départements en raison d’une résurgence de l’épidémie de Covid-19. Le nombre de cas quotidiens en moyenne sur les sept derniers jours était de près de 6 600 hier soir, contre un peu plus de 5 500 une semaine auparavant, soit une hausse de près de 20 %. 1 089 personnes étaient en réanimation hier soir, contre 1 034 une semaine plus tôt.

    Consulter nos graphiques sur l’évolution de l’épidémie en France.