• FamineLe Programme alimentaire mondial, une agence de l’ONU, a rapporté aujourd’hui que 45 millions de personnes étaient au bord de la famine dans 43 pays dans le monde, contre 42 millions un peu plus tôt dans l’année. Il explique principalement cette hausse par la dégradation de la situation humanitaire en Afghanistan, touchée par des sécheresses et un effondrement de son économie.

    Lire notre dossier de mai 2020 sur les crises alimentaires.
  • NicaraguaLe président du Nicaragua, Daniel Ortega, a été réélu pour un quatrième mandat hier, avec 75 % des voix, selon des résultats partiels communiqués aujourd’hui par la commission électorale du pays. Les États-Unis et l’Union européenne ont dénoncé une élection non démocratique, rappelant que sept candidats potentiels à l’élection présidentielle, opposants au régime de Daniel Ortega, ont été arrêtés ces derniers mois.

    Lire notre article du mois d’août sur la situation politique au Nicaragua.
  • IrakLe Premier ministre irakien, Moustafa al-Kazimi, a échappé à une tentative d’assassinat perpétrée hier au moyen d’un drone piégé qui a visé sa résidence à Bagdad, la capitale. L’attaque, qui n’a pas été revendiquée, survient après des manifestations dans la capitale la semaine dernière de partisans de factions pro-Iran. Celles-ci contestent les résultats préliminaires des élections législatives du 10 octobre qui les donnent perdantes.

  • États-UnisLe Congrès des États-Unis, l’équivalent du Parlement, a définitivement adopté vendredi soir le plan d’investissements dans les infrastructures voulu par le président américain, Joe Biden, qui doit désormais le signer pour qu’il entre en vigueur. Ce plan prévoit 550 milliards de dollars (environ 475 milliards d’euros) de nouveaux investissements pour moderniser les routes, les ponts ou encore l’Internet haut débit.

    Lire nos explications du mois d’août sur ce plan.
  • FrontièresLes États-Unis ont rouvert aujourd’hui leurs frontières aux personnes étrangères entièrement vaccinées contre le Covid-19 qui voyagent pour des raisons jugées non essentielles, comme le tourisme. Ces types de voyages étaient suspendus aux États-Unis depuis le mois de mars 2020 en raison de la pandémie de Covid-19.

    Voir les conseils du ministère des Affaires étrangères pour voyager aux États-Unis.
  • Stations de skiLe Premier ministre, Jean Castex, a annoncé samedi que les stations de ski ne seraient pas soumises au pass sanitaire cette saison sauf si le taux d’incidence national du Covid-19 (nombre de cas de contamination pour 100 000 habitants) sur une semaine dépassait les 200. Le port du masque sera toutefois obligatoire dans les files d’attente des remontées mécaniques et dans les télécabines, ont précisé les services du Premier ministre à B‌r‌i‌e‌f‌.‌m‌e.

    Voir le taux d’incidence du Covid-19 sur le site CovidTracker.