• PolitiqueEmmanuel Macron a annoncé hier soir la construction prochaine de nouveaux réacteurs nucléaires en France afin de « garantir l’indépendance énergétique » du pays et d’atteindre « en 2050 la neutralité carbone », c’est-à-dire l’équilibre entre les émissions de CO2 et leur élimination de l’atmosphère. Il a par ailleurs déclaré que l’allocation des demandeurs d’emploi serait suspendue s’ils ne recherchaient pas activement un poste, ce qui est déjà prévu par la loi.

  • ImmigrationLe Conseil d’analyse économique, un groupe de réflexion chargé de conseiller le Premier ministre, a publié hier une note recommandant de refondre la politique migratoire française pour privilégier une immigration de travail qualifiée. Il écrit que si les immigrés peu qualifiés sont « une source de flexibilité » parce qu’ils occupent des emplois « difficilement pourvus », l’immigration qualifiée favorise l’entrepreneuriat et l’innovation.

    Lire la note du CAE.
  • GoogleLe Tribunal de l’UE, chargé de garantir le respect de la législation européenne, a rejeté aujourd’hui le recours de l’entreprise américaine Google et confirmé sa condamnation à une amende de 2,42 milliards d’euros pour abus de position dominante. En 2017, la Commission européenne avait sanctionné Google pour avoir abusé de sa position dominante sur le marché de la recherche en ligne en favorisant son comparateur de prix par rapport à ceux développés par des concurrents.

    Lire la décision du tribunal [PDF].
  • Inégalité salarialeLa Commission européenne a déclaré ce 10 novembre « journée européenne de l’égalité salariale », marquant « le jour à partir duquel les femmes cessent, symboliquement, d’être rémunérées par rapport à leurs collègues masculins ». L’écart de rémunération entre les femmes et les hommes tous postes confondus dans l’UE était de 14,1 % en 2020, selon les données de l’institut européen de statistiques Eurostat.