16 novembre 2021

C’est leur avis

Le gouvernement polonais utilise la crise migratoire

Le ministère polonais de la Défense a déclaré aujourd’hui que l’armée avait utilisé des gaz lacrymogènes pour repousser des migrants « agressifs » qui tentaient de franchir la frontière depuis la Biélorussie. La crise migratoire sert les intérêts du gouvernement polonais, estime dans une interview à France 24 l’historien et politologue spécialiste de l’Europe centrale Jean-Yves Potel.

« Le gouvernement polonais est dans une situation délicate avec l’Union européenne et dans son pays, notamment depuis sa réforme de la justice et les manifestations après la nouvelle loi anti-avortement. Alors en jouant sur cette crise migratoire, le gouvernement a réussi à gagner quelques points dans les sondages, car l’opinion publique a peur. […] Des idéologues proches du gouvernement ont déclaré que cette crise rappelait la guerre russo-polonaise de 1920. Le gouvernement utilise cette crise migratoire comme une aubaine pour essayer de jouer l’unité nationale, avec un discours qui affirme que la Pologne est en danger face aux Russes et à l’Union européenne. » Jean-Yves Potel