17 novembre 2021

Ça alors

Le Robert ajoute le pronom « iel » à son dictionnaire en ligne

Le ministre de l’Éducation nationale, Jean-Michel Blanquer, a apporté son soutien hier au député François Jolivet (LREM) qui a estimé que l’entrée le mois dernier du mot « iel » dans l’édition en ligne du Robert était une « intrusion idéologique ». Ce pronom personnel, issu de « il » et « elle », est « employé pour évoquer une personne quel que soit son genre », selon la définition du Robert. Le Robert a justifié aujourd’hui cet ajout par « un usage croissant du mot “iel” » et la nécessité de le définir pour sa compréhension. Dans une lettre ouverte en mai, l’Académie française, une société savante, avait estimé que l’écriture inclusive était « nuisible à la pratique et à l’intelligibilité de la langue française ». L’écriture inclusive désigne un ensemble de pratiques graphiques et syntaxiques qui se veulent plus égalitaires, comme le point médian et les noms épicènes, dont la forme ne varie pas entre le féminin et le masculin.