18 novembre 2021

C’est leur avis

Une « paix froide » entre les États-Unis et la Chine

Les présidents américain et chinois se sont entretenus par visioconférence dans la nuit de lundi à mardi. Les fortes relations économiques entre leurs deux pays les ont conduits à une attitude de compromis [€], estime dans le quotidien italien La Repubblica Marta Dassu, rédactrice en chef de la revue de l’Institut Aspen Italie, un centre de réflexion sur les affaires internationales.

« La visioconférence entre Joe Biden et le président chinois Xi Jinping n’a pas produit de résultats immédiats, ce que de toute façon personne n’attendait. Mais elle a rendu possible l’affirmation du seul principe partagé entre Washington et Pékin : l’extrême concurrence entre les deux superpuissances actuelles peut et doit être contrôlée. Le risque d’un conflit, intentionnel ou accidentel, est trop important. Ses conséquences seraient extrêmement coûteuses pour les deux parties. C’est sur la base de cette conviction que Joe Biden et Xi Jinping ont commencé à discuter les règles de ce qui ressemble à une “paix froide” plutôt qu’à une nouvelle “guerre froide”. […] L’Europe, qui redoute l’émergence d’un nouveau monde bipolaire, a intérêt à un accord de ce genre. » Marta Dassu