19 novembre 2021

Tout s’explique

L’Autriche se reconfine face à la hausse des cas de Covid-19

Qu’ont annoncé l’Autriche et l’Allemagne ?

Le chancelier autrichien, Alexander Schallenberg, a annoncé aujourd’hui un confinement général de la population à partir de lundi en raison du niveau de l’épidémie de Covid-19 dans le pays. Ce confinement est prévu pour 20 jours. Il a également annoncé une obligation vaccinale à partir du 1er février. « Nous n’avons pas réussi à convaincre suffisamment de personnes de se faire vacciner », a déclaré le chef du gouvernement. 66 % de la population autrichienne est totalement vaccinée, selon le ministère autrichien de la Santé. Dimanche, le chancelier autrichien avait annoncé un confinement pour les personnes non vaccinées. En Allemagne, où l’épidémie accélère également, la chancelière, Angela Merkel, a annoncé hier que des mesures seraient introduites pour limiter l’accès à de nombreux lieux publics aux personnes non vaccinées, sauf si elles ont récemment contracté la maladie et sont rétablies.

Le rebond de l’épidémie en Europe se traduit-il par une hausse des décès ?

Avec 1 880 cas de contamination par le Covid-19 pour 100 000 habitants ces 14 derniers jours, l’Autriche est l’un des pays de l’Union européenne les plus touchés par le rebond de l’épidémie, selon les chiffres du Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC), une agence de l’UE. La situation n’est pire qu’en Slovénie, en Slovaquie et en Croatie [voir notre graphique]. Le rebond épidémique commence à se traduire par une hausse des décès. L’Autriche a enregistré 200 morts dues au Covid-19 ces sept derniers jours, soit deux fois plus qu’il y a deux semaines. Dans l’UE, les pays où l’épidémie fait actuellement le plus de morts en proportion de la population sont la Bulgarie, la Lettonie et la Roumanie, selon l’ECDC. La Bulgarie et la Roumanie sont les deux pays de l’UE où le taux de vaccination est le plus faible, avec respectivement 24 % et 35,5 % de la population ayant un schéma vaccinal complet, selon l’ECDC [voir notre graphique].

Comment la situation de la France se compare-t-elle à celle des autres pays européens ?

Le nombre moyen de cas de contamination quotidiens par le Covid-19 a doublé en France en deux semaines. Rapporté au nombre total d’habitants, le nombre de cas en France sur ces 14 derniers jours est cependant sept fois inférieur à celui enregistré en Autriche. Le rebond de l’épidémie en France a commencé à se faire sentir dans les services de réanimation, où le nombre de malades du Covid-19 dépasse désormais 1 330 personnes, contre un peu moins de 1 100 il y a deux semaines, selon le ministère de la Santé. La France disposait fin 2020 de 6 200 lits de réanimation, selon les chiffres publiés en septembre par la Drees, la direction des études du ministère de la Santé. Dans une interview mise en ligne hier soir par La Voix du Nord, Emmanuel Macron a réagi au confinement décidé en Autriche, qui dans sa première version ne concernait alors que les non-vaccinés, estimant qu’une telle mesure n’était « pas nécessaire en France ».

POUR ALLER PLUS LOIN