19 novembre 2021

Ça peut servir

Aider son enfant s’il est victime de harcèlement

Les services du Défenseur des droits, une institution chargée de défendre les personnes dont les droits ne sont pas respectés, ont rendu mercredi leur rapport annuel sur les droits de l’enfant, dans lequel ils alertent sur la persistance du harcèlement scolaire. Pour y faire face en tant que parent, la pédopsychiatre Nicole Catheline conseille sur Franceinfo d’être attentif à « tout changement de comportement brutal » chez son enfant, par exemple « s’il dort moins bien, s’il se plaint de maux de tête, si ses notes baissent ». Elle explique qu’il vaut mieux ne pas brusquer son enfant, mais lui demander « si quelque chose ne va pas à l’école, si quelqu’un l’embête ». Si l’enfant est d’accord pour agir, Nicole Catheline recommande aux parents d’en parler à l’enseignant ou au directeur de l’école. Deux numéros d’écoute existent pour témoigner de cas de harcèlement, le 3020 et le 3018, le deuxième étant consacré au cyberharcèlement.