• SoudanLe général Abdel Fattah al-Burhane, dirigeant du Soudan, a annoncé hier un accord avec Abdallah Hamdok rétablissant ce dernier dans ses fonctions de Premier ministre. Abdallah Hamdok avait été placé en résidence surveillée après le coup d’État mené par l’armée le 25 octobre. L’Association des professionnels soudanais, un mouvement syndical et politique d’opposition, a qualifié l’accord de « tentative de légitimer le coup d’État ».

    Lire notre article d’octobre sur le coup d’État au Soudan.
  • ChiliLe candidat d’extrême droite José Antonio Kast est arrivé en tête du premier tour de l’élection présidentielle organisée hier au Chili avec près de 28 % des voix. Ce défenseur de la politique de l’ancien dictateur chilien Augusto Pinochet (au pouvoir de 1973 à 1990) affrontera le 19 décembre le candidat de gauche Gabriel Boric, qui a recueilli près de 26 % des suffrages.

    Lire un portrait de José Antonio Kast dans Libération.
  • VenezuelaLe parti du président vénézuélien Nicolas Maduro, qui dirige le Venezuela depuis 2013, a remporté 20 sièges de gouverneur sur 23 lors des élections organisées hier. L’opposition, qui avait dans sa majeure partie boycotté les élections présidentielle de 2018 et législatives de 2020, a pris part à ce scrutin. L’abstention a dépassé 58 %.

  • JérusalemUn Palestinien, membre du mouvement islamiste Hamas, a tué une personne et en a blessé trois hier dans la vieille ville de Jérusalem avant d’être abattu par les forces de l’ordre israéliennes. Observant qu’un jeune Palestinien avait déjà blessé deux personnes dans la vieille ville de Jérusalem mercredi, le Premier ministre israélien, Naftali Bennett, y a demandé hier un renforcement de la sécurité.

    Lire notre dossier de mai sur le statut de Jérusalem.
  • Violences sexistesUne manifestation contre les violences sexistes et sexuelles, organisée par le collectif féministe #NousToutes, a rassemblé samedi à Paris 50 000 personnes selon le collectif, 18 000 selon la police. Le précédent rassemblement, organisé en 2019, avait réuni 100 000 personnes, selon le collectif, et 35 000 selon la police.

    Voir des témoignages de manifestantes sur le site du HuffPost.