22 novembre 2021

Tout s’explique

Des manifestations contre les restrictions sanitaires dans plusieurs pays

Que s’est-il passé ce week-end ?

Plusieurs dizaines de milliers de personnes ont manifesté samedi à Vienne, la capitale de l’Autriche, contre le confinement entré en vigueur aujourd’hui. Prévu pour trois semaines maximum, il vise à répondre à la hausse des cas de Covid-19. Les manifestants protestaient également contre la décision du gouvernement d’imposer la vaccination obligatoire contre le Covid-19 à toute la population éligible à partir du 1er février. Aux Pays-Bas, des émeutes ont eu lieu ces trois dernières nuits, à Rotterdam en particulier, contre les restrictions sanitaires annoncées il y a 10 jours, qui incluent la fermeture des commerces, bars et restaurants le soir. Une manifestation s’est terminée par des affrontements avec la police hier à Bruxelles, la capitale de la Belgique. Dans ce pays, le télétravail est depuis aujourd’hui obligatoire pour les salariés qui le peuvent. Des émeutes s’accompagnant de pillages ont eu lieu ces derniers jours en Guadeloupe contre les restrictions sanitaires.

Où en est le rebond épidémique dans ces pays ?

L’Europe connaît une forte hausse des cas de Covid-19 depuis fin octobre. En Autriche, où 74,6 % des plus de 12 ans sont entièrement vaccinés, selon le ministère autrichien de la Santé, le nombre de nouveaux cas positifs quotidiens a été multiplié par quatre en un mois. Aux Pays-Bas, où près de 83 % des plus de 12 ans sont vaccinés, le nombre de cas quotidiens a également quadruplé sur cette période. En France, la cinquième vague « démarre de façon fulgurante », a jugé hier le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal. Le nombre moyen de nouveaux cas quotidiens sur 7 jours a doublé en une semaine. Le nombre de personnes en réanimation a augmenté d’un peu moins de 7 % ces sept derniers jours. Au 18 novembre, 87,6 % des plus de 12 ans étaient complètement vaccinés en moyenne en France, mais seuls 38,3 % des habitants de Guadeloupe l’étaient, selon Santé publique France, un organisme public dépendant du ministère de la Santé.

Qui sont les contestataires ?

La manifestation de samedi à Vienne avait été organisée à l’appel du parti d’extrême droite FPÖ, dont le dirigeant n’a pu se rendre au rassemblement, ayant été testé positif au Covid-19. Interviewé sur Franceinfo, Patrick Martin-Genier, spécialiste des questions européennes, a estimé hier qu’en Autriche, « une majorité de la population accepte les mesures de confinement ». En Belgique, « on a même vu des drapeaux de revendications pour une indépendance flamande. On confond beaucoup de choses et très souvent les mesures anti-Covid sont un prétexte pour être violent », juge Patrick Martin-Genier. La police de Rotterdam, aux Pays-Bas, a déclaré samedi avoir arrêté 51 personnes la nuit précédente. Les émeutiers « venaient de plusieurs régions du pays » et la moitié d’entre eux étaient mineurs, selon la police. La préfecture de Guadeloupe a jugé hier que « l’intention de s’approprier des biens par effraction n’est plus la seule motivation de ces bandes organisées qui recherchent désormais le chaos ».

POUR ALLER PLUS LOIN

Notre article de la semaine dernière sur la grève générale en Guadeloupe.