25 novembre 2021

C’est leur avis

Pas assez d’écologie dans la nouvelle PAC

Le Parlement européen a adopté définitivement mardi la nouvelle politique agricole commune (PAC) de l’UE, qui doit s’appliquer à partir de 2023. Holger Beckmann, journaliste en Belgique pour le média régional allemand WDR, y voit une occasion manquée de rendre l’agriculture plus écologique.

« Oui, les agriculteurs pourront dorénavant produire de manière plus écologique, mais rien ne les y obligera. Et la majeure partie des 400 milliards d’aides de Bruxelles sera encore distribuée en fonction de la taille de l’exploitation : celui qui a le plus de surface touche davantage. Cela encourage plus la quantité que la qualité. Les États membres peuvent fixer des normes écologiques plus strictes pour leurs agriculteurs, mais là aussi, ce n’est pas obligatoire. Et tous les États seront soucieux de ne pas pénaliser leur propre agriculture par rapport à la concurrence internationale par un excès de règles écologiques. […] Cette réforme agraire européenne est une occasion manquée et une acrobatie qui ne contribuera pas à sauver le climat. » Holger Beckmann