1er décembre 2021

Tout s’explique

L’inflation augmente fortement dans le monde

Qu’a déclaré l’OCDE ?

L’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), un organisme de recherche intergouvernemental, a estimé, dans ses perspectives économiques publiées aujourd’hui, que « la résurgence » de l’inflation risquait de durer « plus longtemps qu’on ne le supposait il y a quelques mois ». Le taux d’inflation annuel a atteint en novembre un record historique dans la zone euro : l’indice des prix à la consommation, qui mesure l’évolution du niveau moyen des prix des biens et des services consommés par les ménages, y a progressé de 4,9 %, selon une estimation de l’office de statistiques de l’UE Eurostat. Les prix ont augmenté de 7,1 % en un an en Belgique et de 6 % en Allemagne. La France est parmi les pays les moins touchés de la zone euro, avec une hausse annuelle de 3,4 % des prix à la consommation. Aux États-Unis, cet indice a augmenté de 6,2 % entre octobre 2020 et octobre 2021, selon le département américain du Travail.

Comment s’explique cette accélération de l’inflation ?

« L’inflation pourrait continuer de surprendre à la hausse, en raison de tensions plus durables que prévu dans l’offre ou d’une poussée plus forte et soutenue des coûts de l’énergie », explique l’OCDE dans ses perspectives économiques. Les prix de l’énergie ont augmenté de 27,4 % sur un an dans la zone euro, selon Eurostat. « Une majeure partie des coûts supportés par les entreprises et les ménages étant liés à l’énergie, les prix du pétrole, du gaz et de l’électricité ont une incidence déterminante sur l’inflation globale », analysait la Banque centrale européenne (BCE) dans une publication de mi-novembre. La BCE expliquait aussi cette hausse de l’inflation par la réouverture de l’économie « à une cadence soutenue » : « Lorsque les entreprises ne parviennent pas à suivre le rythme auquel les consommateurs souhaiteraient effectuer des achats, les prix augmentent », pointait l’institution.

Quelles conséquences a la hausse de l’inflation sur le pouvoir d’achat ?

L’inflation est une augmentation générale et durable des prix qui se traduit par une perte du pouvoir d’achat de la monnaie. Cela signifie que pour un montant donné, l’inflation diminue la quantité de biens et services que l’on peut acquérir. En France, afin de faire face à l’inflation, le gouvernement a mis en place une « indemnité inflation » de 100 euros, qui doit être versée à 38 millions de personnes percevant moins de 2 000 euros net par mois entre décembre et février. Le Smic, déjà revalorisé automatiquement en octobre en raison de l’inflation annuelle supérieure à 2 %, doit de nouveau augmenter au 1er janvier. « Si les salaires continuent de progresser, les entreprises pourraient répercuter la hausse de leurs coûts sur leurs prix, renforçant encore l’inflation », alerte la BCE, tout en notant que « jusqu’à présent, néanmoins, nous n’avons pas observé de forte augmentation des salaires ».

POUR ALLER PLUS LOIN

Le dossier de Brief.eco de septembre sur l’inflation et les salaires.

Une fiche du gouvernement sur l’indemnité inflation.