3 décembre 2021

Ça alors

Le chinois DiDi se retire de la Bourse de New York

L’entreprise chinoise de véhicules de transport avec chauffeur DiDi a annoncé hier son retrait de la Bourse de New York, aux États-Unis, cinq mois après y avoir fait son entrée. Le titre a perdu 45 % de sa valeur au cours de cette période. L’entreprise, qui se présente comme « la première plateforme technologique de mobilité au monde », a prévu de s’introduire en bourse à Hong Kong. DiDi avait poursuivi son projet d’introduction en bourse aux États-Unis malgré l’opposition de l’agence chinoise de régulation d’Internet, qui a durci sa politique à l’égard des grandes entreprises chinoises du numérique. En juillet, celle-ci a ordonné que l’application de DiDi ne soit plus téléchargeable en Chine en raison de « graves » violations des lois sur la collecte d’informations personnelles. En novembre 2020, les autorités chinoises avaient suspendu l’introduction en bourse à Hong Kong et Shanghai d’Ant Group, filiale du groupe de commerce en ligne Alibaba, deux jours avant la date prévue.