• WikiLeaksLa justice britannique a annulé aujourd'hui le refus d’extradition du lanceur d’alerte australien Julian Assange vers les États-Unis, invalidant une décision de janvier. Le fondateur de l’organisation de divulgation de documents confidentiels WikiLeaks est accusé d’espionnage pour avoir publié des documents classés secret-défense. La justice britannique doit à présent réexaminer cette demande d’extradition, avant de la transmettre au gouvernement si elle est validée.

    Lire notre article de janvier sur le refus d’extradition de Julian Assange.
  • États-UnisUn tribunal américain a autorisé hier soir le transfert au Congrès (Parlement) de documents de la Maison-Blanche concernant l’emploi du temps de Donald Trump le 6 janvier, jour de l’attaque menée par ses partisans contre le Capitole, le siège du Congrès. Une commission parlementaire enquête sur le rôle dans cet assaut de l’ex-président républicain, qui était toujours en poste le 6 janvier.

    Lire notre article de janvier sur l’attaque du Capitole.
  • Nicaragua-ChineLe Nicaragua a rompu ses relations diplomatiques avec Taïwan et « reconnaît qu’il n’y a qu’une seule Chine », ont déclaré aujourd’hui le Nicaragua et la Chine dans un communiqué commun. Les États-Unis ont renforcé mi-novembre leurs sanctions contre le régime autoritaire du président du Nicaragua, Daniel Ortega, réélu le mois dernier pour un quatrième mandat.

    Lire notre dossier sur l’opposition de la Chine à la participation de Taïwan à l’ONU.
  • Allemagne-FranceOlaf Scholz, le nouveau chancelier allemand, a rencontré aujourd’hui Emmanuel Macron à Paris, lors de son premier déplacement officiel hors d’Allemagne. Les deux dirigeants ont réaffirmé leur « attachement commun à la protection des frontières extérieures » de l’Union européenne et « l’importance des travaux franco-allemands » dans les discussions entre la Russie et l’Ukraine, alors que les tensions s’intensifient entre les deux pays.

    Lire notre article de mercredi sur la passation de pouvoir en Allemagne.
  • Guerre d’AlgérieLa France va ouvrir ses archives sur les enquêtes judiciaires de la guerre d’Algérie (1954-1962) avec « 15 ans d’avance », a annoncé aujourd’hui la ministre de la Culture, Roselyne Bachelot. « On a des choses à reconstruire avec l’Algérie, elles ne pourront se reconstruire que sur la vérité », a déclaré la ministre sur BFMTV. Emmanuel Macron avait aussi annoncé en mars sa décision de déclassifier les documents secret-défense concernant la guerre d’Algérie.

    Lire notre panorama sur les relations entre la France et l’Algérie.
  • Nouvelle-CalédonieLe ministre des Outre-Mer, Sébastien Lecornu, a prévu de se rendre demain en Nouvelle-Calédonie, à la veille d’un référendum d’autodétermination. Pour la troisième et dernière fois en quatre ans, les habitants de l’archipel sont appelés aux urnes afin de décider de quitter ou non la France. Le « non » l’avait emporté lors des référendums de 2018 et 2020. Les principaux partis indépendantistes appellent à boycotter le scrutin.

    Lire notre dossier de 2020 sur les aspirations indépendantistes de la Nouvelle-Calédonie.