Ça se chiffre

Moins de vols violents, davantage d’escroqueries bancaires

Entre 2010 et 2018, le nombre de victimes déclarées de vols avec violence a diminué, tandis que celui des victimes d’escroqueries bancaires a pratiquement doublé.

Moins de vols violents, davantage d’escroqueries bancaires

Inscrivez-vous pour poursuivre votre lecture !

Essayez gratuitement Brief.me pendant 30 jours.
Sans engagement ni carte bancaire.

J’ai déjà un compte