On rembobine

Burkina Faso

La Cédéao, une organisation intergouvernementale ouest-africaine, a dénoncé aujourd’hui une « tentative de coup d’État » au Burkina Faso. Le président burkinabé, Roch Kaboré, a appelé sur Twitter « ceux qui ont pris les armes à les déposer dans l’intérêt supérieur de la Nation ». La situation était confuse à Ouagadougou, la capitale du pays, où des militaires ont encerclé le siège de la télévision nationale ce matin et des mutineries ont eu lieu dans plusieurs casernes du pays hier, ont rapporté des agences de presse.

Inscrivez-vous pour poursuivre votre lecture !

Essayez gratuitement Brief.me pendant 30 jours.
Sans engagement ni carte bancaire.

J’ai déjà un compte