Tout s’explique

Incidents lors de la finale de la Ligue des champions

  • Que s’est-il passé samedi soir ?

    La finale de la Ligue des champions de football, que le Real Madrid a remportée face au Liverpool FC, a donné lieu samedi à des violences aux abords du Stade de France, à Saint-Denis, au nord de Paris. La police a dispersé des attroupements devant le stade à l’aide de gaz lacrymogène. À l’issue d’une réunion interministérielle organisée aujourd’hui, le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, a affirmé qu’ils étaient dus à la présence de « 30 000 à 40 000 supporters britanniques » sans billet ou « avec un faux billet ». Pierre Barthélemy, avocat de plusieurs supporters français, a contesté ces chiffres sur BFMTV et pointé « une très mauvaise gestion des flux de supporters à la sortie des transports en commun ». Des journalistes de l’AFP ont vu des « bandes de jeunes et de fans de football locaux » tenter de s’introduire de force dans l’enceinte. Le PDG du club de Liverpool, Billy Hogan, a estimé hier que le traitement des supporters avait été « inacceptable » et a demandé l’ouverture d’une enquête à l’UEFA, l’instance dirigeante du football en Europe et co-organisatrice de l’événement.

Inscrivez-vous pour poursuivre votre lecture !

Essayez gratuitement brief.me pendant 30 jours.
Sans engagement ni carte bancaire.

J’ai déjà un compte