Tout s’explique

L’Ukraine et la Moldavie obtiennent le statut de pays candidat à l’UE

  • Qu’a décidé le Conseil européen ?

    Le Conseil européen, qui réunit les dirigeants des États membres de l’UE, a accordé hier soir le statut de « pays candidat à l’adhésion à l’UE » à l’Ukraine et à la Moldavie. L’Ukraine en avait fait la demande le 28 février, quatre jours après l’invasion de son territoire par la Russie. « Aujourd’hui, c’est reconnu : l’Ukraine n’est pas un pont, pas un oreiller entre l’Occident et la Russie », mais « un futur partenaire égal pour au moins 27 pays de l’UE », s’est félicité ce matin le président ukrainien, Volodymyr Zelensky. Le Conseil européen n’a pas octroyé le statut de candidat à la Géorgie, mais a reconnu hier sa « perspective européenne ». Sept pays ont aujourd’hui ce statut de pays candidat, dont quatre dans les Balkans occidentaux : la Macédoine du Nord, le Monténégro, la Serbie et l’Albanie. Le président serbe, Aleksandar Vucic, a déploré hier soir qu’il n’y ait pas eu d’avancées au sujet de leurs candidatures.

Inscrivez-vous pour poursuivre votre lecture !

Essayez gratuitement brief.me pendant 30 jours.
Sans engagement ni carte bancaire.

J’ai déjà un compte