C’est leur avis

Moins de lois, plus de stabilité

Emmanuel Macron a chargé la Première ministre, Élisabeth Borne, de sonder les groupes parlementaires à l’Assemblée nationale sur leur « degré de coopération » et de former un « nouveau gouvernement d’action », a-t-il déclaré à l’AFP samedi. L’économiste et consultant Jean-Charles Simon se réjouit dans une chronique publiée ce matin dans Les Échos [€] d’une possible baisse de l’activité législative due à l’absence de majorité absolue.

Inscrivez-vous pour poursuivre votre lecture !

Essayez gratuitement brief.me pendant 30 jours.
Sans engagement ni carte bancaire.

J’ai déjà un compte