Tout s’explique

Salah Abdeslam condamné à la perpétuité incompressible

  • Quelles peines ont été prononcées à l’issue du procès ?

    La cour d’assises spéciale de Paris a condamné hier soir Salah Abdeslam, le seul membre encore en vie des commandos des attentats du 13 novembre 2015, à la perpétuité incompressible, la peine de prison la plus lourde prévue par le Code pénal en France. Il est reconnu coupable en tant que « coauteur » des attentats. Salah Abdeslam avait affirmé lors du procès avoir « renoncé » à déclencher sa ceinture d’explosifs au soir des attentats, mais ce gilet « n’était pas fonctionnel, ce qui remet en cause ses déclarations », a déclaré la cour. Parmi les 20 accusés, 14 étaient présents, cinq sont présumés morts en Syrie et un est détenu en Turquie. À l’issue de ce procès de près de 10 mois, les magistrats ont prononcé, outre la perpétuité incompressible, des peines allant de deux ans de prison à la perpétuité avec 22 ans de sûreté. Les personnes condamnées disposent de 10 jours pour faire appel.

Inscrivez-vous pour poursuivre votre lecture !

Essayez gratuitement brief.me pendant 30 jours.
Sans engagement ni carte bancaire.

J’ai déjà un compte