Tout s’explique

Le rapport des États généraux de la justice remis à Emmanuel Macron

  • En quoi consistaient les États généraux de la justice ?

    Le comité indépendant chargé de synthétiser les propositions des États généraux de la justice a rendu son rapport aujourd’hui à Emmanuel Macron. Le président avait lancé ces consultations en octobre afin de « restaurer le pacte civique entre la Nation et la justice » et d’en « garantir l’efficacité ». « Près de 50 000 citoyens, acteurs et partenaires de la justice » y ont participé entre octobre et avril, selon le ministère de la Justice. Les États généraux « ont confirmé l’état de délabrement avancé dans lequel l’institution judiciaire se trouve aujourd’hui », déclare le rapport, qui pointe plusieurs problèmes comme l’allongement des délais de jugement et le retard dans l’exécution des décisions de justice. Il va dans le sens de « ce que nous disons depuis des années : la justice est à bout de souffle, les justiciables maltraités et les professionnels épuisés », a réagi le Syndicat de la magistrature.

Inscrivez-vous pour poursuivre votre lecture !

Essayez gratuitement brief.me pendant 30 jours.
Sans engagement ni carte bancaire.

J’ai déjà un compte