Tout s’explique

Le président du Sri Lanka poussé à la démission

  • Que s’est-il passé ce week-end au Sri Lanka ?

    Des dizaines de milliers de personnes ont manifesté samedi à Colombo, la capitale économique du Sri Lanka, pour demander la démission du président, Gotabaya Rajapaksa. Des centaines d’entre eux ont envahi la résidence du président, le forçant à prendre la fuite. Le président du Parlement a déclaré que Gotabaya Rajapaksa démissionnerait mercredi. Le Premier ministre, Ranil Wickremesinghe, a également annoncé sa prochaine démission. Le Sri Lanka est confronté depuis plusieurs mois à une crise économique et politique ayant donné lieu à d’importantes manifestations, parfois violentes. En avril, le gouvernement a annoncé suspendre les remboursements de sa dette extérieure. Les habitants du Sri Lanka font face à de graves pénuries, le pays n’étant « plus en mesure » d’importer « les éléments fondamentaux qui font vivre une économie », comme du carburant et des médicaments, a déclaré la semaine dernière un responsable du Programme des Nations unies pour le développement.

Inscrivez-vous pour poursuivre votre lecture !

Essayez gratuitement brief.me pendant 30 jours.
Sans engagement ni carte bancaire.

J’ai déjà un compte