Tout s’explique

Lula élu président du Brésil

  • Luiz Inacio Lula da Silva a remporté l’élection présidentielle face au président sortant ultraconservateur.

  • Le candidat de gauche a fait de la protection de l’Amazonie un des enjeux majeurs de son programme.

  • Quels sont les résultats des élections brésiliennes ?

    Luiz Inacio Lula da Silva, dit Lula, ancien président de gauche de 2003 à 2010, a été élu président du Brésil hier. Il a remporté 50,9 % des voix au second tour face au président sortant ultraconservateur, Jair Bolsonaro, qui ne s’est pas exprimé depuis l’annonce des résultats. Cette victoire serrée « annonce beaucoup de luttes à venir » sur le plan politique, analyse auprès de B‌r‌i‌e‌f‌.‌m‌e Juliette Dumont-Quessard, chercheuse spécialiste de l’Amérique latine. « Le bolsonarisme a été renforcé par les derniers scrutins », estime-t-elle. De nombreux gouverneurs élus lors des élections qui se tenaient en même temps que la présidentielle sont des soutiens de Jair Bolsonaro, comme le nouveau gouverneur de l’État de Sao Paulo. Le Congrès reste dominé par le centre et la droite après les élections parlementaires du 2 octobre. Lula doit être investi le 1er janvier. Il avait été condamné pour corruption en 2017, avant que la plus haute instance judiciaire brésilienne n’annule cette décision en 2021.

  • Quel est le bilan du mandat de Jair Bolsonaro ?

    La présidence de Jair Bolsonaro, investi en 2019, a été marquée par un isolement du pays à l’échelle internationale. Jair Bolsonaro a utilisé la diplomatie brésilienne pour « créer des alliances d’extrême droite et obtenir des gains politiques internes » au lieu de « promouvoir des liens économiques », affirmait en septembre à l’AFP Rodrigo Goyena Soares, historien à l’université de Sao Paulo. Jair Bolsonaro a également été critiqué pour sa gestion du Covid-19 : en octobre 2021, les sénateurs d’une commission d’enquête sur la pandémie avaient demandé sans succès la mise en examen du président pour neuf délits et crimes, dont crime contre l’humanité. Le mandat de Jair Bolsonaro a aussi été marqué par une hausse de la déforestation. « On a eu une destruction quasi totale des organes environnementaux chargés de protéger l’environnement sous Bolsonaro », résume Juliette Dumont-Quessard.

  • Comment a évolué la déforestation de l’Amazonie ?

    Au Brésil, les principales causes de la déforestation sont l’agriculture, l’élevage et les infrastructures de transport, selon l’ONG environnementale WWF. D’août 2002 à juillet 2003, au début du mandat de Lula, plus de 25 000 km2 de l’Amazonie avaient été détruits par la déforestation, d’après les données de l’Institut national de la recherche spatiale du Brésil. En 2009-2010, à la fin de la présidence de Lula, cette surface avait été réduite à 7 000 km2, soit une baisse de 72 % en sept ans [voir notre graphique]. À partir de 2015, la déforestation est repartie à la hausse en Amazonie et la tendance s’est accélérée depuis 2019. « Le Brésil et la planète ont besoin d’une Amazonie en vie », a déclaré Lula lors de son discours de victoire hier soir. Ce dernier a fait de la protection de l’environnement un des enjeux majeurs de son programme, aux côtés de la lutte contre la pauvreté et de la défense des droits des peuples indigènes.

Pour aller plus loin