C’est leur avis

Le RIP crée trop d’attentes

Le Conseil constitutionnel, l’instance chargée de contrôler la conformité des lois à la Constitution, a rejeté vendredi une demande de référendum d’initiative partagée (RIP) sur la réforme des retraites. Il a prévu de statuer le 3 mai sur une autre demande de RIP concernant la même réforme. Dans une tribune publiée samedi [€] par Le Monde, la juriste Marthe Fatin-Rouge Stefanini estime que le RIP est un dispositif mal conçu qui suscite trop d’attentes.

Inscrivez-vous pour poursuivre votre lecture !

Essayez gratuitement Brief.me pendant 30 jours.
Sans engagement ni carte bancaire.

J’ai déjà un compte