On rembobine la semaine

Thaïlande

Deux partis d’opposition sont arrivés en tête des élections législatives organisées dimanche en Thaïlande. Leurs dirigeants se sont dits prêts à former un gouvernement de coalition. Le parti de l’actuel Premier ministre, Prayut Chan-o-cha, est arrivé troisième. Prayut Chan-o-cha est arrivé au pouvoir en 2014 après un coup d’État mené par l’armée thaïlandaise, dont il était à la tête. L’actuel commandant en chef de l’armée a déclaré la semaine dernière qu’il excluait un coup d’État militaire à l’issue des élections.

Inscrivez-vous pour poursuivre votre lecture !

Essayez gratuitement Brief.me pendant 30 jours.
Sans engagement ni carte bancaire.

J’ai déjà un compte