C’est leur avis

Pas de danger sur l’approvisionnement en uranium

Le groupe français Orano (ex-Areva) extrait depuis plus de 50 ans de l’uranium au Niger pour alimenter les centrales nucléaires françaises. Le Niger est l’un des principaux fournisseurs de la France en uranium. Le coup d’État en cours dans ce pays ne menace cependant pas cet approvisionnement, assure le géographe Teva Meyer, chercheur spécialiste du nucléaire civil, dans un entretien publié hier sur Libération [accès payant].

Inscrivez-vous pour poursuivre votre lecture !

Essayez gratuitement Brief.me pendant 30 jours.
Sans engagement ni carte bancaire.

J’ai déjà un compte