23 octobre 2021

Dans B‌r‌i‌e‌f‌.‌m‌e ce week-end, l’évolution du rôle de l’Otan, le Hezbollah au Liban, de célèbres musiques de film et la lutte contre les préjugés sur les personnes de petite taille.

L’évolution du rôle de l’Otan

La Russie a annoncé lundi qu’elle suspendait sa mission de représentation auprès de l’Organisation du traité de l’Atlantique nord (Otan), une alliance militaire de 30 pays, et que le bureau d’information de l’Otan à Moscou, la capitale russe, devrait fermer. Début octobre, l’organisation avait annoncé avoir expulsé des membres de la mission russe en les accusant d’être des agents de renseignement. Alors que l’Otan a été créée pour contrer la menace soviétique, elle a commencé à entretenir des relations avec la Russie à la fin de la guerre froide.


À l’origine

Au sortir de la Seconde Guerre mondiale, l’Europe se retrouve divisée idéologiquement entre un bloc de l’Est, sous domination de l’URSS, et un bloc de l’Ouest. Dans ce contexte naissant de la guerre froide, 12 pays européens et nord-américains, dont les États-Unis, le Royaume-Uni et la France, signent en avril 1949 le Traité de l’Atlantique nord, qui fonde une alliance militaire et politique baptisée Organisation du traité de l’Atlantique nord (Otan). Son article 5 établit le principe d’une défense collective en cas d’attaque armée contre l’un de ses membres. Il s’agit alors de pouvoir contrer une éventuelle agression de la part de l’URSS qui chercherait à étendre son contrôle sur le continent européen. Tandis que l’URSS fait exploser sa première bombe atomique lors d’un essai en 1949 et que la guerre de Corée éclate en 1950, le Conseil de l’Atlantique nord, qui réunit les États signataires du traité, crée en 1950 une structure militaire intégrée et placée sous un commandement centralisé, afin de coordonner leurs actions.

Inscrivez-vous pour poursuivre votre lecture !

Essayez gratuitement Brief.me pendant 30 jours.
Sans engagement ni carte bancaire.

J’ai déjà un compte