12 janvier 2022

Dans B‌r‌i‌e‌f‌.‌m‌e aujourd’hui, un plan d’urgence pour le climat présenté en Allemagne, les inscriptions dans l’enseignement supérieur et une lecture philosophique de la dernière chanson de Stromae.

On rembobine

Royaume-Uni

Le Premier ministre britannique, Boris Johnson, a présenté aujourd’hui ses excuses pour avoir participé à un rassemblement dans le jardin de son bureau, à Londres, en mai 2020, alors que des mesures strictes de distanciation sociale étaient imposées dans le pays. Il a affirmé avoir alors pensé qu’il s’agissait d’un « événement de travail ». Le mois dernier, plusieurs médias britanniques ont accusé des membres de l’exécutif d’avoir participé à Noël 2020 à des fêtes enfreignant les règles sanitaires.

Nucléaire

Le producteur d’électricité EDF a annoncé aujourd’hui un nouveau retard pour l’EPR, le réacteur nucléaire de troisième génération, en construction à Flamanville (Manche). La date de chargement du combustible est décalée de fin 2022 au second trimestre 2023 et l’estimation du coût à terminaison passe de 12,4 milliards d’euros à 12,7 milliards d’euros, a détaillé l’entreprise publique. En juillet 2020, la Cour des comptes, chargée du contrôle de la dépense publique, avait pour sa part estimé le coût final du chantier de l’EPR à 19,1 milliards d’euros.

Pass sanitaire

« Entre 500 000 et 700 000 » personnes qui « il y a deux jours n’avaient pas encore reçu leur rappel » verront leur pass sanitaire désactivé samedi, a déclaré aujourd’hui sur Franceinfo le ministre de la Santé, Olivier Véran. Pour conserver ce pass, il est nécessaire d’avoir reçu une dose de rappel d’un vaccin contre le Covid-19 si son schéma vaccinal complet date d’il y a plus de sept mois.

Inscrivez-vous pour poursuivre votre lecture !

Essayez gratuitement Brief.me pendant 30 jours.
Sans engagement ni carte bancaire.

J’ai déjà un compte