11 mars 2022

Dans B‌r‌i‌e‌f‌.‌m‌e aujourd’hui, le refus du Conseil européen d’intégrer rapidement l’Ukraine dans l’UE, la possibilité pour les utilisateurs américains de Tinder de vérifier le casier judiciaire de leurs « matchs » et une histoire d’amour et de gants médicaux.

On rembobine

Ukraine-Russie

Le président ukrainien, Volodymyr Zelensky, a accusé cette nuit la Russie d’avoir effectué des bombardements sur un couloir humanitaire où devait passer un convoi avec des vivres et des médicaments vers Marioupol (sud-est de l’Ukraine). La Russie a ordonné aujourd’hui le blocage d’Instagram dans le pays et a poursuivi le groupe américain Meta (ex-Facebook) pour « appel aux meurtres ». Le groupe américain avait assoupli hier sa politique de modération concernant les messages violents à destination de l’armée russe publiés sur Instagram et Facebook.

Chili

Gabriel Boric a été officiellement investi président du Chili aujourd’hui, pour un mandat de quatre ans. Élu en décembre, cet ancien leader étudiant et député de 36 ans succède au président de droite Sebastian Piñera. Son gouvernement, composé de personnalités de gauche et d’une majorité de femmes, devra accompagner le processus de rédaction d’une nouvelle Constitution, entamé dans la foulée du mouvement social de fin 2019.

État islamique

Dans un enregistrement diffusé hier soir sur la messagerie chiffrée Telegram, le groupe État islamique a confirmé hier la mort de son chef Abou Ibrahim al-Hachimi al-Qourachi, tué par les forces américaines début février, et a nommé un successeur, Abou Hassan al-Hachimi al-Qourachi. Plusieurs analystes spécialistes du groupe djihadiste ont déclaré à l’AFP ne pas connaître ce nouveau chef.

Inscrivez-vous pour poursuivre votre lecture !

Essayez gratuitement Brief.me pendant 30 jours.
Sans engagement ni carte bancaire.

J’ai déjà un compte