12 avril 2022

Dans B‌r‌i‌e‌f‌.‌m‌e aujourd’hui, les divisions au sein du parti LR après le premier tour de la présidentielle, les propositions de Marine Le Pen et d’Emmanuel Macron sur le pouvoir d’achat et un jeu pour se mettre dans la peau de passants du monde entier.

On rembobine

Présidentielle

Les deux candidats du second tour de l’élection présidentielle ont poursuivi leur campagne aujourd’hui. Marine Le Pen (RN) a défendu ses projets de réformes institutionnelles lors d’une conférence de presse dans l’Eure, dont l’instauration d’un référendum d’initiative citoyenne (RIC) et l’introduction d’une dose de proportionnelle aux élections législatives. Emmanuel Macron (LREM) s’est dit hier soir prêt à « ouvrir la porte » à des modifications de son projet de réforme des retraites qui prévoit de repousser l’âge de départ à 65 ans.

Ukraine

Le chancelier autrichien, Karl Nehammer, s’est dit hier soir « plutôt pessimiste » après sa rencontre avec Vladimir Poutine. Il a estimé que le président russe était « entré massivement dans une logique de guerre ». Le ministère des Affaires étrangères français a annoncé hier soir l’expulsion de « six agents russes opérant sous couverture diplomatique ».

Espagne

Le Parlement régional de Castille-et-Leon, une région du nord-ouest de l’Espagne, a validé hier soir un accord de coalition entre le Parti populaire (droite) et le parti d’extrême droite Vox. Avec cet accord de coalition, un parti d’extrême droite entre dans un gouvernement régional espagnol pour la première fois depuis la fin de la dictature en 1975.

Inscrivez-vous pour poursuivre votre lecture !

Essayez gratuitement Brief.me pendant 30 jours.
Sans engagement ni carte bancaire.

J’ai déjà un compte