4 juillet 2022

Dans B‌r‌i‌e‌f‌.‌m‌e aujourd’hui, le remaniement ministériel dévoilé, des conseils pour répondre à la redoutable question « Quels sont vos défauts ? » et un centre de soins pour hérissons.

On rembobine

Ukraine

L’état-major de l’armée ukrainienne a annoncé hier le retrait de ses troupes de Lyssytchansk, une grande ville de l’est du pays désormais contrôlée par l’armée russe. Le ministère russe de la Défense a affirmé hier contrôler toute la région de Lougansk, où se trouve Lyssytchansk. Joseph Zimet, le préfet chargé de l’accueil des déplacés en France, a déclaré hier au Monde que le seuil des 100 000 réfugiés en provenance d’Ukraine accueillis dans le pays avait été dépassé.

Ouzbékistan

18 personnes ont été tuées lors de manifestations antigouvernementales vendredi et samedi dans la région du Karakalpakistan, dans le nord-ouest de l’Ouzbékistan [voir une carte], a déclaré aujourd’hui un représentant du parquet à la presse. Les manifestants protestaient contre un projet de réforme constitutionnelle réduisant l’autonomie de la région du Karakalpakistan. L’ONG Amnesty International jugeait en mars que « les droits à la liberté d’expression, d’association et de réunion pacifique » avaient « encore fait l’objet de sévères restrictions » en Ouzbékistan en 2021.

Italie

Un grand bloc de glace et de roche s’est détaché hier du glacier Marmolada, dans le nord-est de l’Italie, entraînant la mort de sept personnes. Huit autres ont été blessées et 13 ont disparu, selon l’agence de presse italienne Ansa. Le chef du gouvernement italien, Mario Draghi, a déclaré sur place cet après-midi que l’effondrement était lié à « la dégradation de l’environnement et de la situation climatique ». La veille de la catastrophe, une température record de 10 °C avait été enregistrée au sommet du glacier.

Inscrivez-vous pour poursuivre votre lecture !

Essayez gratuitement brief.me pendant 30 jours.
Sans engagement ni carte bancaire.

J’ai déjà un compte