3 octobre 2022

Dans B‌r‌i‌e‌f‌.‌m‌e aujourd’hui, un nouveau coup d’État au Burkina Faso, une récompense pour tenir sa to-do list et une innovante création de la Fashion Week.

On rembobine

Brésil

Le candidat de gauche Luiz Inacio Lula da Silva, dit Lula, est arrivé en tête du premier tour de l’élection présidentielle organisée hier au Brésil avec 48 % des voix, selon des résultats quasi définitifs. Lula, qui a dirigé le Brésil de 2003 à 2010, devance le président ultraconservateur sortant, Jair Bolsonaro, qui récolte 43,5 % des suffrages. Le second tour est prévu le 30 octobre.

Ukraine

Le président ukrainien, Volodymyr Zelensky, a déclaré hier que les troupes de son pays avaient repris le contrôle de la ville de Lyman, dans l’est du pays [voir une carte]. L’armée russe avait annoncé la veille s’être retirée de cette ville de la province de Donetsk par crainte d’un encerclement. Vendredi, le président russe, Vladimir Poutine, avait signé les traités d’annexion de quatre territoires ukrainiens, dont celui de Donetsk.

Indonésie

Au moins 125 personnes sont mortes samedi soir à l’issue d’un match de football à Malang, en Indonésie. Les forces de l’ordre ont fait usage de gaz lacrymogènes pour répondre à l’envahissement du terrain par des supporters mécontents de la défaite de leur équipe. La panique qui en a résulté a créé des mouvements de foule mortels. Le président indonésien, Joko Widodo, a ordonné une enquête sur les procédures de sécurité dans les stades.

Inscrivez-vous pour poursuivre votre lecture !

Essayez gratuitement Brief.me pendant 30 jours.
Sans engagement ni carte bancaire.

J’ai déjà un compte