4 janvier 2023

Dans B‌r‌i‌e‌f‌.‌m‌e aujourd’hui, la vente en ligne de paracétamol suspendue, des livres en braille vendus au prix des livres pour voyants et une brève histoire des fraudeurs du métro.

On rembobine

Inflation

Les prix à la consommation ont augmenté en décembre de 5,9 % sur un an, contre 6,2 % le mois précédent, selon une estimation provisoire publiée aujourd’hui par l’institut national de statistiques Insee. « Cette baisse de l’inflation serait due au ralentissement des prix de l’énergie et, dans une moindre mesure, des services », explique l’Insee. L’inflation avait déjà baissé à deux reprises, en août et en septembre, avant de remonter en octobre.

Énergie

Le ministre de l’Économie, Bruno Le Maire, a déclaré ce matin sur France Inter qu’il y avait « peu d’entreprises véritablement en grande difficulté face à l’explosion des prix de l’électricité », précisant que « moins de 1 % des entrepreneurs envisagent de fermer leur production ou de la ralentir ». 9 % des dirigeants envisagent un arrêt de leur activité du fait de la hausse des prix de l’énergie, affirmait l’organisation patronale CPME dans une étude publiée en novembre.

Anciens combattants

Les « tirailleurs sénégalais » pourront continuer de percevoir le minimum vieillesse en vivant toute l’année dans leur pays d’origine, selon une information révélée aujourd’hui par le ministère des Solidarités à Franceinfo et confirmée à B‌r‌i‌e‌f‌.‌m‌e. Le ministère a recensé 22 cas de ces anciens combattants africains de l’armée française, majoritairement âgés de plus de 90 ans. Ils devaient jusqu’ici passer au moins la moitié de l’année en France pour percevoir cette pension d’un peu plus de 950 euros par mois.

Inscrivez-vous pour poursuivre votre lecture !

Essayez gratuitement Brief.me pendant 30 jours.
Sans engagement ni carte bancaire.

J’ai déjà un compte